• Tag 1944

    Résultats pour la recherche du tag 1944 :
  • ...récupéré lors d'un coup de main sur un train à destination de l'Allemagne. Mais c'est surtout dans la période juillet-août 1944 qu'elle fait preuve d'un courage exemplaire. Arrêtée le 13 juillet par l'expédition allemande qui mène des représailles sur le village de La Frette, elle est...

    Lire la suite...

  • ...de Frier. Mais il décline l'offre. Après avoir essuyé d'autres refus, l'état-major départemental nomme finalement Blaise Giraudi, un jeune homme de 21 ans. (...) Sources : La Résistance en Chartreuse (Voiron, Voreppe, Rives, Saint-Laurent-du-Pont : 1940-1944) - Jean-Philippe Landru ; Mappy.com

    Lire la suite...

  • ...n'empêche pas la tenue d'une réunion dont le nom de code est "Monaco" : dix responsables départementaux de tous bords se réunissent le 25 janvier 1944 à l'hôtel de la Poste de Méaudre pour mettre en place le Comité Départemental de la Libération Nationale et déjà désigner l'un de ses...

    Lire la suite...

  • ...de faire tout le travail auquel il se destine, puisqu'il juge préférable de monter à Paris quelques temps après la "Saint-Barthélémy grenobloise", vers janvier 1944, pour se faire oublier. Sources : La Résistance en Charteuse (Voiron, Voreppe, Rives, Saint-Laurent-du-Pont, 1940-1944) -...

    Lire la suite...

  • ...(à Grenoble) une projection en avant-première du documentaire de Pierre Catalan et Serge Viallet : 1944 - Dans le maquis du Vercors .  Ce documentaire fait partie de la série documentaire "Mystères d'archives", diffusée sur Arte (saison 4). " En juin 1944, alors que la France est occupée,...

    Lire la suite...

  • ...chambres meublées à des réfugiés juifs, dont beaucoup viennent de Bruxelles, Paris ou Nice. Le 6 février 1944, Aloïs Brunner et son Kommando procèdent à une rafle de grande envergure dans la commune. Revenues précipitamment de la messe, les deux femmes parviennent à cacher un certain...

    Lire la suite...

  • ...place Pasteur Le 11 novembre 1943 :  rafle d'un millier de personnes, dont plus de 400 furent déportées. Le 5 novembre 1944 :  le général De Gaulle remet  devant une foule considérable   la médaille de l'Ordre de la Libération à Frédéric Lafleur, maire de Grenoble : la ville devient...

    Lire la suite...

  • ...Résistants. La guerre totale impose pillages et restrictions de toutes sortes. La plus grande partie des Juifs quittent Grenoble, tentant de trouver refuge dans la campagne dauphinoise. 29 septembre 1943 : réquisition de l'immeuble au 28 cours Berriat pour héberger la Gestapo : des "chambres...

    Lire la suite...