• Focus sur : La Martelière (Voiron)

     

    Focus sur : La Martelière (Voiron)

    Le hameau de La Martelière est l'un des lieux où se trouvent cachés les enfants juifs qui avaient trouvé refuge dans la maison d'enfants installée par le rabbin Chneerson au château du Manoir, à Saint-Etienne de Crossey. Début 1944, face à la multiplication des rafles, les enfants sont dispersés dans des caches du Voironnais. En février, Aloïs Brunner tente de monter une rafle, mais trouve la maison vidée de ses occupants et ne peut arrêter qu'une seule personne. Ayant probablement récolté des renseignements, une équipe de la Gestapo se rend dans la nuit du 22 au 23 mars 1944 au hameau de La Martelière. Elle cerne la maison où se trouvent les enfants, puis l'investit : 17 enfants et jeunes gens, ainsi qu'une adulte, se trouvent là. Ils sont tous embarqués dans des camions, puis transférés à Grenoble, puis à Drancy le 27 mars. L'un des adolescents réussira à s'évader de Drancy. Tous les autres sont déportés : 13 à Auschwitz, 4 à Kaunas-Reval. Un seul survivra à la déportation : Erwin Uhr, alors âgé de 16 ans.

    La rafle de La Martelière est, avec celle de la maison de la Verdière (près de Marseille), le 20 octobre 1943, et celle d'Izieu, le 6 avril 1944, l'une des trois rafles contre des maisons d'enfants en zone Sud.

     

    (Source : 1939-1945 L'Isère en résistance : l'espace et l'histoire)

    Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :