• Le Palais de Justice et Paix

    A Grenoble, les Groupes Francs apparaissent en novembre 1942, lorsque la ville passe en zone occupée. Ils relèvent notamment du groupe Combat ; l'un des plus fameux étant celui de Paul Vallier. Ce dernier organise un véritable "maquis urbain", multipliant les exécutions, attentats et autres sabotages.

    A partir de mai 1944, un comité d'action immédiate organise la coordination de ces différents groupes francs, sous la direction de Louis Nal. (...) Sous son commandement, les Groupes Francs exécutent un très grand nombre d'actions contre l'ennemi.

    On peut notamment citer la prise d'armes de la Justice de Paix (7 quai Créqui), le 13 juin 1944. Un dépôt d'armes a été caché sous le nez des Allemands, et il s'agit de les récupérer pour équiper la Résistance, ce qui est d'autant plus périlleux que l'ennemi est sur le qui-vive, le débarquement allié venant de se produire.

    Le Palais de Justice de Paix

    Le Palais de Justice de Paix

     

    Le Groupe Franc fait alors croire à un déménagement, deux camions arrivent et les Résistants y chargent de grands sacs qui contiennent des armes et des munitions. Les camions sortent de Grenoble et rallient Vizille sans rencontrer de contrôle allemand. Cette action périlleuse aura grandement servi le ravitaillement en armes des Résistants.

    Le Palais de Justice de Paix

     A la libération, Nal est nommé chef départemental des forces de police et de maintien de l'ordre.

    (Sources : www.mappy.com ; 1939-1944 Grenoble en Résistance : parcours urbains).

     

    Yahoo!

  • Commentaires

    2
    Ljub Profil de Ljub
    Jeudi 4 Juillet 2013 à 21:05

    Thanks a lot :) !

    1
    Monsieur Lafrite Profil de Monsieur Lafrite
    Jeudi 4 Juillet 2013 à 19:06

    Toujours aussi intéressant, nice job !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :