• Focus sur : Vienne

     Focus sur : Vienne

    La ville de Vienne se situe à la croisée de deux axes importants : Lyon - Marseille et Grenoble - Saint-Etienne. Elle représente pour les Allemands un intérêt stratégique évident. Les troupes allemandes sont omniprésentes et l'arrière-pays, composé de plaines et de vallons, se prête mal à l'implantation d'unités de la Résistance. Deux hommes vont exrecer une action prépondérante  dans la structuration de la Résistance locale : Alban Vistel et Pierre Balme. Le premier crée en 1940 la "reconquête" (un groupe ayant pour but la libération du territoire), tandis que le second, militaire de carrière, organise le mouvement Combat en 1942.

    Fin 1941, Alban Vistel implante le mouvement Libération. En décembre 1942, il est arrêté par la police de Vichy et condamné à 10 mois de prison. Après son évasion, en septembre 1943, il devient responsable des MUR pour le Rhône puis, en juillet 1944, chef des FFI pour Rhône-Alpes.

    Pierre Balme devient le responsable de Combat dans le Rhône. Le 1er juillet 1943, il devient chef des maquis du Rhône, avant de quitter la région pour l'Oisans, car recherché par la Gestapo. Jean Olagnon lui succède.

    Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :