• Focus sur : Marguerite Gonnet

    Marguerite Gonnet est l'épouse du Directeur de l'office de tourisme de Grenoble. Elle crée la section iséroise du mouvement Libération-Sud. Elle est chargée de diffuser le journal clandestin Libération. Elle est arrêtée le 18 avril 1942, à la suite d'une dénonciation. La police perquisitionne chez elle et trouve des exemplaires de Libération et des tracts intitulés "Messieurs de Vichy". Incarcérée à Saint-Joseph de Lyon, elle est mise en liberté provisoire et poursuit le combat clandestin à Grenoble : elle va organiser le maquis en compagnie de Jack Quillet en entrant en contact avec des Résistants polonais. Début 1944, elle va à Aix-les-Bains pour prévenir de l'arrestation imminente de Juifs, mais elle arrive trop tard : elle est obligée de se réfugier dans le massif de l'Oisans. A la Libération, elle siègera dans des instances telle que la Cour de Justice.

     

    Focus sur : Marguerite Gonnet

     

    Yahoo!

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    2
    Dimanche 18 Décembre 2016 à 17:44

    Si elle avait été un homme, et que sa femme aurait été directrice de l'office du tourisme de Grenoble, j'aurais écrit la même chose.

    1
    massias
    Samedi 10 Décembre 2016 à 08:23

    Bonjour, Pour combien j'hallucine qu'il faille définir Marguerite Gonnet par son mari!

    Ca aurait enlevé quoi que son mari ne soit pas cité? Elle est résistante parce son mari est guide touristique?

    Est-ce qu'à l'inverse le mari est qualifié par rapport à sa femme? Si on cherche au nom du mari

    y aura t'il que son épouse est une résistante?

    Halte au machisme ordinaire!     Biz       alain

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :